FAQ - Page 2 de 3

Filtrer les questions/réponses par :
Thématiques :

Affichage des résultats 13 à 24 sur 26 au total.

Il est interdit d’y déposer de l’amiante, à part au Pouliguen, les produits toxiques et huiles issus de l’activité professionnelle, les souches d’arbres, les fusées de détresse, les médicaments,  les bouteilles de gaz et les extincteurs.

Plus d'informations sur les déchetteries du territoire de Cap Atlantique

Trier les D3E permet de diminuer à la fois la pollution liée à l’enfouissement et à l’incinération des déchets et la consommation de matières premières  (métaux et dérivés pétrochimiques) et de valoriser les réseaux de réinsertion professionnelle et favoriser la création d’emplois.

Consignes de tri des D3E

Lorsque vous achetez un nouvel appareil électrique ou électronique, votre distributeur a obligation de reprendre l’ancien. Vous pouvez également les déposer en déchetterie. L'ensemble des 9 déchetteries du Territoire récupère les D3E. Ne présentez pas vos Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques ménagers à la collecte en porte-à-porte des encombrants, ils seront refusés.

Consignes de tri des D3E

C’est un geste écologique permettant de réduire la production d’ordures ménagères à traiter.

Plus d'informations sur le compostage

Cap Atlantique met gratuitement à disposition des composteurs de 320 ou 620 litres pour l’habitat individuel au Service Déchets, dont les bureaux sont à Herbignac, rue de la Grée du Rocher, route de Saint-Lyphard, du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h, sauf le vendredi 16 h. Cette mise à disposition se fait seulement sur présentation d'un justificatif de domicile.

Plus d'informations sur le compostage

Vous pouvez composter les déchets de jardin (tontes de gazon, les tailles de haies…), de cuisine (fruits et légumes, marc de café et filtre…) et les déchets ménagers non alimentaires (fleurs fanées, sciure et copeaux de bois…).

Plus d'informations sur le compostage

Elle est conforme aux normes de sécurité sanitaire très strictes : plus de 500 analyses sont effectuées annuellement par les ARS et les délégataires, portant sur une soixantaine de paramètres différents. L’ensemble des résultats est conforme à la norme de potabilité.

Plus d'informations sur la qualité de l'eau potable

En moyenne, 1,5 litres d’eau du robinet sont 50 à 100 fois moins chers qu’une bouteille de 1,5 litres.

Quelques astuces pour bien boire l'eau :

  • laissez l'eau s'aérer quelques minutes dans votre verre ou votre carafe ;
  • au réfrigérateur, protéger l'eau en carafe par un bouchon ou un film plastique ;
  • nettoyez régulièrement votre carafe ;
  • n'utilisez jamais le robinet d'eau chaude pour préparer vos boissons ou faire la cuisine. Faites chauffer l'eau froide ;
  • changez régulièrement vos glaçons.

Quelques astuces :

  • Préférez la douche au bain, vous ferez une économie de 60 à 80 litres d’eau ;
  • Pour vous laver les dents, utilisez un verre au lieu de laisser couler l’eau : vous épargnerez près de 15 litres en 3 minutes ;
  • Attention aux fuites de chasse d’eau, robinets … première source de gaspillage. Elles coûtent cher, entre 90 et 500 euros par an ;
  • Pensez à équiper votre maison de robinets thermostatiques, de réducteurs de débit et mousseurs-économiseurs, de chasses d’eau à deux volumes ;
  • N’hésitez pas à récupérer l’eau de pluie pour arroser le jardin.

Plus d'astuces pour économiser l'eau

1 gramme de substance active de pesticide suffit à polluer 10 000 m³ d’eau, soit la consommation en eau d’une famille de 4 personnes pendant 30 ans, ou encore plus de 6 millions de bouteilles d’eau ! De plus, les traitements du sol tuent les lombrics, ces laboureurs infatigables, qui évitent que la terre se tasse notamment en hiver quand elle est nue et qu'elle s'asphyxie, ce qui favorise les mauvaises herbes.

Jardiner sans pesticides permet de :

- protéger l'environnement en :

  • favorisant et protégeant la biodiversité en général,
  • préservant la qualité des eaux de notre Territoire,
  • protégeant les sols,

- faire des économies en évitant des dépenses sur le budget du ménage,

- protéger le patrimoine :

  • en réappropriant le savoir-faire des anciens,
  • préservant le patrimoine emprunté à nos enfants,
  • redécouvrant les espèces locales et patrimoniales,

- protéger sa santé.

Plus d'informations pour jardiner sans pesticides