Entreprendre

L'agriculture et la sylviculture

L’agriculture et la sylviculture représentent un axe important du développement économique du territoire de Cap Atlantique.

L’agriculture 

Le territoire de Cap Atlantique est riche d’une diversité de productions animales et végétales. Les productions bovines sont présentes sur 2/3 des exploitations dont plus de la moitié en production laitière.

Les chiffres clés de l’activité agricole

  • 214 exploitations agricoles ;
  • 523 actifs agricoles ;
  • 1/4 dirigée par un exploitant de moins de 40 ans ;
  • 16 232 hectares exploités (41 % de la surface du territoire) ;
  • 28,5 M€ de chiffre d’affaires sont dégagés annuellement par l’agriculture de production ;
  • 15 types de productions différentes, animales et végétales ;
  • 1/5 vend ses produits directement à la ferme, sur les marchés ou en commerce de détail ;
  • 45 millions de litres de lait produits par an.

Données : Chambre d'Agriculture, 2014.

Créer ou reprendre une entreprise agricole nécessite des compétences, des outils, des moyens. Il est indispensable de bien mûrir et construire son projet avant de se lancer. Dans le cadre de sa mission de Point Accueil Installation (PAI), les conseillers agricoles de la chambre d’agriculture des Pays de La Loire, antenne de Pontchâteau, vous accompagnent et peuvent vous orienter vers des formations. Contactez la Chambre d’agriculture des Pays de  Loire au 02 53 46 62 84.

La société d’aménagement foncier agricole est le premier opérateur foncier rural, vous pouvez les contacter pour connaitre le marché du foncier agricole sur le secteur ciblé pour votre installation.

Propriétés à vendre.

La sylviculture

La forêt couvre près de 5 700 hectares sur le territoire de Cap Atlantique, soit 14 % de sa superficie. Ce caractère forestier est nettement moins célèbre et emblématique que les marais salants qui ne couvrent pourtant que 2 200 hectares !

Il y a, sur le territoire de Cap Atlantique, une ressource forestière intéressante pour la filière bois, l’accroissement naturel à lui seul représentant 40 000 m3 de bois. Cependant, le manque de dynamisme dans la gestion influe fortement sur la qualité des bois et sur leurs débouchés possibles. Pourtant, le besoin de la filière existe, estimé entre 800 et 900 000 m3 en région Pays de la Loire et notamment sur le chêne, qui représente pourtant 1/3 des bois sur pieds de la région.

En parallèle, le développement du bois énergie a créé un fort besoin sur le territoire, estimé à plus de 26 000 tonnes de bois / an.

Les chiffres clés de la sylviculture du territoire

De nombreux professionnels sont présents sur le territoire ou à proximité immédiate :

  • 5 exploitants forestiers ;
  • 4 scieries ;
  • 9 entreprises de négoce de bois de chauffage ;
  • 120 entreprises de charpente et menuiserie.