La dynamique maritime

La saliculture

Les marais salants de Guérande (Guérande, Batz-sur-Mer et La Turballe) et du Mès (Mesquer, Saint-Molf et Assérac) possèdent une valeur patrimoniale remarquable, associant une activité économique performante sur des espaces d’une valeur paysagère, faunistique et floristique exceptionnelle.

La saliculture

Ces marais salants forment un territoire préservé de 2 200 ha et constituent un point de forte attraction pour l’activité touristique et la découverte du milieu.    

Les chiffres clés de la saliculture du territoire

  • 300 paludiers sur les marais salants de Guérande et du Mès ;
  • Environ 120 emplois salariés, de la coopérative la SCA « Les salines de Guérande », des négociants, des vendeurs directs et des structures de promotion de l’activité salicole ;
  • 300 emplois saisonniers ;
  • 16 000 tonnes de sel gris et 700 tonnes de fleur de sel produites chaque année ;
  • 24 millions d’euros de chiffre d’affaires commercial ;
  • 130 000 visiteurs par an (Maison des Paludiers, Musée intercommunal des Marais Salants, Terre de sel).
  • Il existe une formation professionnelle en formation continue gérée par la Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire.

En savoir plus sur le brevet professionnel responsable d'exploitation agricole saliculture.

Cap Atlantique gère pour le compte du département de Loire-Atlantique les salines acquises au titre de la politique départementale des espaces naturels sensibles. Certaines d’entre elles, à vocation salicole, peuvent être louées à des paludiers, sous réserve d’acceptation de la demande.

Contact : Direction de l’Environnement et des Economies Primaires - 02 28 54 13 10

Cap Atlantique peut mettre à disposition des terrains dont elle est propriétaire à des paludiers pour qu’ils construisent des salorges. La maîtrise foncière publique des terrains permet de garantir dans la durée l’usage salicole du bâtiment construit. Ces opérations d’aménagement, en zone agricole comme en parc d’activités, sont encadrées par des baux à construction entre la collectivité et les professionnels paludiers.  

Contact : Direction de l’Environnement et des Economies Primaires - 02 28 54 13 10