La dynamique maritime

La pêche

Qu'elle soit maritime ou à pieds, la pêche professionnelle est emblématique du territoire de Cap Atlantique.

La pêche maritime

  • Les 2 premiers ports de pêche de Loire-Atlantique : La Turballe et Le Croisic ;

  • 5 ports d'attache : Le Croisic, La Turballe, Le Pouliguen, Mesquer et Piriac sur Mer.
  • 72 navires actifs en 2019
  • 300 professionnels actifs : mareyeurs, marchands, transporteurs, mécaniciens navals, coopérative maritime, employés de la criée...

Le port de la Turballe

Le port du Croisic

Les criées

Chiffres criées 2018 (selon SAEML Loire Atlantique Pêche et Plaisance) : 

  • La Turballe : 9 433 tonnes pour 25,15 M€
    Espèces principales en volume : sardine, thon germon, merlu, anchois, seiche, dorade
  • Le Croisic : 1 882 T pour 13,74 M€
    Espèces principales en volume : langoustine, merlu, araignée, coquilles Saint-jacques, seiche, tourteau

La criée de La Turballe

La criée du Croisic

La pêche à pied professionnelle

Les chiffres clés en 2018 pour le secteur de Cap Atlantique : 

  • 800 tonnes de coquillage issus de la pêche à pied professionnelle en 2018
  • Environ 230 pêcheurs à pied professionnels ayant accès à ce secteur 
  • Principales espèces pêchées : coque, moule, palourde, huîtres, bigorneaux
  • Coques de La Baule : l'un des 3 plus grands gisements de pêche à pied de coques en France.