Environnement

Où et comment pêcher les coquillages ?

La façade littorale de la Presqu'île de Guérande offre de nombreux sites de pêche à pied professionnelle et de loisirs. Ils permettent de pêcher moules, huîtres, palourdes, coques, bigorneaux, patelles ...

Où pêcher ?

Le littoral de la Presqu'île de Guérande offre de nombreux sites de pêche à pied. Vous pourrez ramasser selon les lieux :

  • A la Turballe : des coques et des palourdes à Pen-Bron côté marais-salants et des moules, bigorneaux et berniques à Ker-Elisabeth ;
  • A Piriac-sur-Mer : principalement des huîtres, des moules, des bigorneaux et des petites crevettes grises sur la plage Saint-Michel, à la pointe du Castelli ou à Port au Loup ;
  • De la plage Benoît à La Baule-Escoublac à celle du Nau au Pouliguen : des coques et des palourdes ;
  • Du côté de Pénestin, de la pointe du Bile à la plage du Loguy : étrilles, huîtres, moules, coques, couteaux, palourdes, crevettes et oursins.

Connaître la qualité des sites de pêche à pied

Avant de partir pêcher, informez-vous de la qualité des sites en consultant les résultats affichés sur les lieux de pêche à pied ou en contactant les Mairies ou Offices de Tourisme, certains lieux pouvant être interdits à la pêche à pied pour contamination ou protection de la ressource. 

La qualité des sites conchylicoles est en effet suivie afin de garantir une pêche sans risque pour la santé. L'état des stocks de certains gisements particulièrement pêchés est également suivi ; c'est notamment le cas des coques de la Plage Benoît à La Baule-Escoublac et au Pouliguen. Des arrêtés préfectoraux peuvent temporairement interdire la pêche pour préserver la ressource.

Les sites officiels pour connaître la qualité des différents lieux de pêche :

Des outils à votre disposition pour mieux vous informer

Afin de pratiquer cette activité en toute sécurité et d'œuvrer à la préservation du milieu naturel, il convient de respecter la réglementation ainsi que certaines précautions. Pour cela, Cap Atlantique a édité 2 outils complémentaires :

  • Un dépliant « Pour que la pêche à pied reste un loisir pour tous, respectons le milieu naturel et le travail des professionnels de la mer ! ». A télécharger ci-contre ;
  • Le Cali-pêche, qui est un calibre pour coquillages développé en collaboration avec le COREPEM (Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins des Pays de La Loire). Il en existe un pour le Morbihan et un pour la Loire-Atlantique. 

Ces outils sont disponibles dans les offices de tourisme du Territoire ainsi qu’à l’accueil du siège social de Cap Atlantique.

Pour compléter ces outils, des panneaux d’information ont été installés sur de nombreux sites de pêche à pied en partenariat avec le COREPEM et dix communes littorales du territoire, de Pénestin à La Baule-Escoublac.

Ne confondez plus les sites de pêche à pied de loisir avec les parcs des éleveurs de coquillages !
Et ne pêchez des coquillages que pour votre consommation personnelle... 
 

Effet du retournement des pierres - pêche à pied - projet LIFE