Projets majeurs

Le centre AquaBaule

Après une procédure d’appel d’offres conduite en conception / réalisation, lancée en été 2015, les élus communautaires ont retenu le groupement MAS (Pau) – mandataire de 7 entreprises alliant les meilleures offres d’architecture bâtiment (cabinet Eric Lemarié - Paris) et paysage, de gros œuvres, d’ingénierie, d’acoustique et de normes Haute Qualité Environnementale.

Les éléments clés du projet Aquabaule

Le nouveau centre aquatique, qui ouvrira le 10 février 2020, dispose non seulement de 125 m² de bassin d’apprentissage et d’activités (aquagym, aquabike) et de 220 m² de bassin de perfectionnement, soit 345 m² de bassins de nage, d'une longueur respective de 12,5 m et 25 m, d’une pataugeoire, mais aussi de deux espaces bien-être, un couvert de 100 m² et un extérieur de 140 m² à 32° composé de banquettes massantes, rivière à courant, espace spa et buses. La diversité des espaces laissera à chacun le plaisir de profiter des bienfaits des traditionnels hamamm, saunaspamur douches bithermie massantes et, plus insolites, la grotte à sel et le bassin extérieur « nordique » chauffé à 27° de 310 m² d'une longueur de 33 m et 3 lignes de nages. Un "bar à jus" et une terrasse viennent également compléter l’offre d’accueil du public, même non nageur.

Un système appelé Ecoplage (maîtrise d’ouvrage Ville de La Baule) permet de drainer une certaine quantité d’eau de mer pour :

  • d'une part, alimenter la pompe à chaleur eau de mer (besoin de l'ordre de 85 m3/h),
  • d'autre part, alimenter les besoins en eau de mer du centre aquatique (remplissage de bassins, renouvellement d'eau des bassins : besoins de l'ordre de 15 m3/h).

Coût total de l'opération

(hors dispositif Ecoplage d'1 360 000 € HT)

11 759 000 € HT (foncier, études, travaux), dont :

  • 1 584 472 € de subventions de la Région des Pays de la Loire (équipement),
  • 220 000 € d’aides de l’ADEME - Fonds chaleur (pompe à chaleur),
  • 200 000 € de fonds de soutien à l’investissement public local (pompe à chaleur),
  • dotation dans le cadre du contrat Territoires - Région 2020.