Les économies primaires

Life Sallina

Dans le cadre de la mise en œuvre de Natura 2000, Cap Atlantique coordonne le projet Life Sallina dont les objectifs visent à restaurer et préserver la biodiversité des marais salants de la région des Pays de la Loire.

Pour cela, Cap Atlantique travaille en partenariat avec 4 autres structures :

  • la communauté de communes de l’Île de Noirmoutier,
  • le syndicat d’aménagement hydraulique sud Loire,
  • le syndicat mixte de la baie de Bourgneuf,
  • le conservatoire d’espaces naturels des Pays de la Loire.

Concrètement 3 territoires bénéficieront du programme Life Sallina : les marais salants et salés de Guérande et du Mès, de l’île de Noirmoutier et du marais breton.

Pour mener à bien les actions en faveur de la biodiversité au profit des 3 territoires, 5 structures bénéficiaires, Cap Atlantique - La communauté d’agglomération de la Presqu’île de Guérande-Atlantique, l’association pour le développement du bassin versant de la baie de Bourgneuf, la communauté de communes de l’île de Noirmoutier, le conservatoire d’espaces naturels Pays de la Loire et le syndicat d’aménagement hydraulique sud Loire bénéficieront de près de 4,9 millions d’euros pour :

  • restaurer les habitats communautaires (lagunes côtières et prés salés) et offrir des sites de nidification aux laro-limicoles tels l’Avocette élégante ;
  • lutter contre les espèces exotiques envahissantes (baccharis, rongeurs aquatiques) ;
  • favoriser le développement de pratiquesde gestion pérennes et durables (saliculture) ;
  • développer les connaissances sur les habitats et espèces des marais salants / salés ;
  • sensibiliser le public et les acteurs locaux aux enjeux écologiques des marais salants / salés.

Les travaux

  • 390 ha de travaux de restauration en faveur de la biodiversité de marais salants et salés non exploités, dont 260 ha sur le territoire de Cap Atlantique ;
  • 3 078 ha de travaux de lutte contre les espèces exotiques envahissantes végétales (baccharis, herbes de la pampa), dont 2 650 ha sur le territoire de Cap Atlantique.

Le programme Life Sallina cible tout particulièrement la restauration et le maintien des lagunes, des prés salés et de l’Avocette élégante.

Les travaux consisteront à :

  • restaurer les fonctionnalités hydrauliques des bassins ;
  • gérer la végétation par débroussaillage ou bûcheronnage ;
  • créer et entretenir des îlots de nidification.

L’Avocette élégante utilise en effet les marais salants en période de reproduction et de nidification pour l’élevage de ses poussins. Elle fréquente également les marais toute l’année pour s’alimenter et se reposer.

Les marais salants sont menacés par la colonisation d’espèces invasives telles que lebaccharis halimifolia. Ce dernier génère, de par sa résistance et sa prolifération rapide, des effets coupe-vent nuisibles à l’exploitation salicole tout en contribuant à la disparition dommageable des prés salés devenant rare à l’échelle européenne.

Le budget

Un budget de 4,9 M€ sur 5 ans, susceptible d’évoluer selon les nouveaux critères de financement de l’agence de l’eau Loire-Bretagne :

  • 2 840 856 € (59 %)de travaux de restauration écologique, dont 952 460 € de lutte contre les espèces exotiques envahissantes ;
  • 581 538 € (11 %)pour la gestion technique, administrative et financière du projet ;
  • 339 938 € (7 %)pour améliorer les connaissances de la faune, la flore et les habitats naturels des marais salants et salés ;
  • 318 075 € (7 %)pour la communication ;
  • 320 149 € (6 %)pour le suivi de l’évaluation de l’impact des actions du projet sur les objectifs poursuivis ;
  • 174 982 € (4 %)d’animation foncière ou d’acquisition foncière ;
  • 313 530 € (6 %)de frais généraux.