Environnement

Inauguration du Pont de Bois de Kervarin à Mesquer-Quimiac

Le nouveau Pont de Bois de Kervarin à Mesquer a été inauguré mardi 12 avril 2022.

Publié le

Christelle Chassé, Vice-présidente aux économies primaires et à la transition écologique chargée de la biodiversité et des milieux naturels et Maire d’Herbignac, Jean-Pierre Bernard, Maire de Mesquer-Quimiac, Eric Roulier, Adjoint au Maire de Mesquer-Quimiac délégué à l’aménagement, aux travaux et à l’environnement, et Nadia Sanz-Casas, Chargée de mission gestion-SIG à la Délégation Centre-Atlantique du Conservatoire du Littoral, ont inauguré le nouveau Pont de Bois de Kervarin mardi 12 avril 2022.

Historique du pont

Le Pont de Bois de Kervarin a été construit dans les années 70 afin de faciliter la liaison entre le port de Kercabellec, lieu d’arrivée des ostréiculteurs depuis les parcs en mer, et le marais de Rostu, devenu un lieu de stockage et d’affinage des huîtres après l’abandon de l’activité salicole.

Le Pont de Bois de Kervarin assure la continuité d’un sentier qui est à la fois un chemin d’exploitation et un chemin de randonnée permettant de relier Kercabellec à Rostu. Il a un rôle important dans la desserte du marais pour les véhicules des professionnels (paludiers, conchyliculteurs, éleveur de moutons) et pour l’accueil du public. Cet ouvrage est donc traversé à la fois par des piétons, des cyclistes et des véhicules motorisés à vocation professionnelle.

Sans ce pont, pas de balade très agréable entre les pêcheries de Rostu, la salorge de Rostu et les belles maisons de Kervarin.

Pourquoi ces travaux ?

Lors d’une visite d’inspection en mai 2019, il a été constaté l’affaiblissement d’un pilier de soutènement du pont de Bois, structure permettant de franchir l’étier du Goilé. Ces dégradations observées présentaient un risque pour la sécurité des usagers. Cap Atlantique a donc missionné le bureau d’étude 3 IA de Saint-Nazaire pour réaliser un diagnostic structurel de l’ouvrage qui a conclu à l’interdiction de la circulation de tout véhicule.

Cap Atlantique, en concertation avec le Conservatoire du Littoral et la mairie de Mesquer, a donc décidé d’engager une démarche visant à le remplacer.

Travaux réalisés

Par conventionnement avec le lotissement du Domaine de Rostu, des travaux ont été réalisés en 2020 afin de permettre aux exploitants du site une déviation le temps que les études et les travaux sur le pont soient réalisés.

Avant la réalisation des travaux, un long processus d’études et dossiers réglementaires a été nécessaire pour tenir compte du caractère fragile et naturel des marais de Rostu. En effet, malgré la taille de l’ouvrage, les études et dossiers à déposer répondent à des obligations réglementaires et sont les mêmes que pour des travaux plus conséquents.

Les démarches engagées :

  • diagnostic de solidité de l’ouvrage existant et diagnostic pour écarter la présence d’amiante,
  • études géotechniques pour définir les futures fondations de l’ouvrage,
  • recrutement d’un maître d’œuvre,
  • dépôt de dossiers réglementaires : évaluation d’incidence Natura 2000, dossier Loi sur l’eau, permis d’aménager,
  • recrutement d’un bureau de contrôle technique et d’un coordonnateur sécurité protection de la santé,
  • passation des marchés de travaux.

Les travaux se sont échelonnés du 30 septembre au 22 octobre 2021 et se sont décomposés de la façon suivante :

  • stabilisation des murets qui ont été conservés afin d’assurer la protection des berges contre l’érosion ;
  • réalisation des fondations de type puits béton ancrés et enterrés dans les berges à 3,30 m de profondeur. 2 puits par berge ont été réalisés ;
  • démolition de l’ancien pont ;
  • réalisation de semelles en béton armé qui viennent sur les puits, supports d’appui de la future structure ;
  • réalisation de la structure en atelier. Toute la structure a été galvanisée à chaud afin d’assurer sa durabilité dans le temps face aux agressions de l’eau salée. Pour les mêmes raisons, utilisation d’un bois de classe 4 ;
  • pose de la structure le 22 octobre 2021 ;
  • enfin, mise en place d'une consolidation définitive des murets en pierre par la fourniture d'UPN 200 galvanisés à chaud.

Le Pont a été dimensionné en lien avec les exploitants du site et les pompiers pour accueillir une charge maximale de 9 tonnes/essieu ou par des véhicules dont le poids total autorisé en charge est inférieur à 13 tonnes. Certains types de véhicules de secours peuvent dorénavant l’emprunter.

Maîtrise d’ouvrage

Cap Atlantique intervient ici en tant que gestionnaire des terrains du Conservatoire du Littoral. L’ouvrage dessert en grande partie des propriétés du Conservatoire du Littoral et se situe sur un chemin déclaré d’intérêt communautaire.

Entreprises

  • Eric Pineau (Guérande) : structure du Pont,
  • SADAC (Saint-Nazaire) : fondations, gros œuvre.

Coût et financements des travaux

  • Etudes : 23 000 € HT
  • Travaux : 47 000 € HT

Financements études et travaux

  • 51 % Cap Atlantique,
  • 49 % Conservatoire du Littoral.