L'habitat

Habitat et équilibre social de l'habitat, une politique du logement pour répondre aux besoins du territoire

Le plus grand enjeu pour Cap Atlantique dans les années à venir sera sans doute celui de l’habitat. La localisation de notre territoire conjuguée à un patrimoine naturel exceptionnel le rendent particulièrement attractif. La croissance démographique y atteint le double de la moyenne nationale, les prix de l’immobilier s’envolent et il devient difficile aux jeunes actifs de résider sur place.

Partant de ces constats, il appartient aux élus de favoriser la création d'une offre de logements équilibrée tout en préservant nos espaces naturels, notre agriculture, d’aider à la réhabilitation de logements anciens, d’anticiper sur les futures politiques à mettre en œuvre en matière d’habitat… autant d’objectifs ambitieux que l’on retrouve au cœur du Schéma de Cohérence Territoriale et du Programme Local de l’Habitat (PLH).

Cap Atlantique a adopté son premier Programme Local de l’Habitat (PLH) en septembre 2007. Ce document décrit la politique de l’habitat que souhaitent mener les élus de l’agglomération pour la période allant de 2007 à 2013.

Le PLH est le fruit d’une réflexion partagée menée depuis 2004 à l’échelle du territoire et qui a permis, sur la base d’un diagnostic, de définir les grandes orientations de la politique de l’habitat :

  • Garantir la capacité de croissance de Cap Atlantique,
  • Maintenir un parc de résidences principales sur le littoral,
  • Loger les ménages locaux souhaitant accéder,
  • Loger les jeunes et les personnes âgées via du locatif en centre urbain,
  • Développer le parc locatif public et notamment social,
  • Réfléchir à la capacité de densifier certaines opérations,
  • Programmer le développement de l’urbanisation à long terme.

Les orientations ont servi de base à l’élaboration d’un programme d’actions qui s’articule autour de 3 axes, « maîtriser le foncier », « diversifier l’offre » et « renforcer la capacité à agir de Cap Atlantique ».

Ce programme d’actions concerne de multiples thématiques : le développement du logement social, l’amélioration de l’habitat privé, les résidences pour jeunes actifs, la politique foncière…

Michèle QUELLARD, vice-présidente déléguée à l’habitat, et les élus de la commission habitat qui l’entourent travaillent avec les communes et les partenaires afin de mettre en œuvre et d’améliorer la politique de l’habitat du territoire.

Moyenne : 3 (8 votes)

Derniers articles

  • Qu’est ce qu’un observatoire ? Un observatoire est un dispositif d’observation du territoire pour en suivre l’évolution dans le temps et dans l’espace. Outil de...