Favoris & partage

Les bastions

Les "bastions" ou enceintes bastionnées sont des éléments de fortifications qui enserrent un ouvrage. Ils sont généralement constitués d’un talus de terre adossé à un mur de pierre, l’escarpe. Le talus constitue une plate-forme, la banquette, où sont placées les pièces d’artillerie.

Le système sera repris par Vauban à l’échelle des villes quatre-vingt ans plus tard.

Le château de Ranrouët est entouré d’un réseau de douze pointes rayonnantes. Sur chacune des pointes, on pouvait disposer un canon qui permettait de faire des tirs croisés.

En contrebas de l’escarpe, se trouvait un second fossé alimenté en eau.

À la fin du 16e siècle, pendant les Guerres de Religions, le château de Ranrouët est à nouveau fortifié et ce réseau de bastions est mis en place autour du boulevard.

C’est sous l’impulsion du Duc de Mercoeur, qui dirige la Ligue catholique en Bretagne, que vont être menés ces travaux afin de faire de Ranrouët un point d’appui contre les protestants.

Aujourd’hui, un travail de dessouchage est entrepris afin de leur redonner leur aspect d'origine. Il est conduit par les Amis de Ranrouët qui encadrent des chantiers de bénévoles et sous l'autorité d'un architecte du patrimoine et de l'architecte des bâtiments de France.

Crédits photos : château de Ranrouët

Aucun vote pour l'instant.

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !