Favoris & partage

Focus sur le laboratoire de Pen Avel

Présentation du laboratoire

Le laboratoire de Cap Atlantique est situé dans le parc de Pen Avel au Croisic, qui est propriété du Conservatoire du Littoral.

Ce laboratoire est un outil de connaissance de la qualité des milieux aquatiques. Il a pour mission d’assurer des suivis de la qualité des eaux, des coquillages et des sédiments. Son périmètre d’action se situe sur la portion de littoral et sur les milieux naturels où sont focalisées les activités professionnelles comme les cultures marines, la pêche à pied professionnelle ou la saliculture…

L’objectif du laboratoire est d’être un dispositif de veille de la qualité des eaux et des coquillages dans le but de préserver les activités socio-économiques.

Fonctionnement

Le laboratoire est piloté par un comité qui se réunit 2 fois par an. Il est composé :

  • d’élus de Cap Atlantique,
  • de représentants des organisations professionnelles (syndicats des conchyliculteurs et syndicats des paludiers),
  • de représentants d’organismes de recherche (IFREMER, SMIDAP, Lycée Professionnel de Guérande Olivier Guichard),
  • et de représentants de divers organismes (PNR de Brière…).

Le comité de pilotage examine, propose et décide des missions à réaliser par le laboratoire. Il est à la fois un lieu d’échanges entre les différents acteurs du territoire et un lieu d’informations permettant de restituer les résultats de la qualité des milieux issus des divers organismes de surveillance des milieux aquatiques.

Les axes de travail réalisés par le laboratoire

Suivis de la qualité des eaux et des sédiments dans les Traicts (Traicts du Croisic et de Pen Bé/Mesquer, baie de Pont Mahé) et les marais salants (Marais salants de Guérande et du Mès).

Dans le cadre des suivis patrimoniaux, l’objectif des analyses est de cerner les tendances du milieu durant plusieurs années et de mettre en relief les problèmes de qualité.

Dans le cadre des démarches bassin versant, le but est d’avoir un laboratoire capable de réaliser en régie et à moindre coût de nombreuses analyses coûteuses.

Participation à la recherche opérationnelle sur la conchyliculture

Programme de suivis patrimoniaux pour quantifier les performances d’élevage de la coque du Croisic (premier centre d’élevage de coques en France).

Participation à des programmes pilotés par des organismes :

  • IFREMER : projet DINOPHAG (connaissance du mode de développement du Dinophysis),
  • COREPEM : gestion des stocks de coques de La Baule en vue de protéger la ressource,
  • SMIDAP, Agence de l’eau, CRC Bretagne Sud...

Centralisation de données écologiques du milieu

Gestion et l’enrichissement de la base de données qui centralise les informations "qualité des eaux" recueillies par Cap Atlantique et divers organismes

Interventions diverses

Conseil scientifique pour les services techniques de Cap Atlantique, participation à la formation paludière, intervention auprès d’associations…

Paramètres suivis par le laboratoire

  • Pour l’eau : la température, la salinité et la conductivité, le pH, l’oxygène dissous et le pourcentage de saturation, les matières en suspension, l’ammonium, les nitrates et nitrites, les orthophosphates et le paramètre bactériologique Escherichia coli. Plusieurs de ces paramètres sont mesurés tous les 15 jours dans le cadre des suivis patrimoniaux et d’autres paramètres font plutôt l’objet des relevés réalisés dans le cadre des démarches bassin versant.

  • Pour les sédiments : les teneurs en eau, la granulométrie et le pourcentage de matière organique.
  • Pour les coquillages (coques du Croisic essentiellement) : les tailles de croissance, les poids totaux et en chair, les indices de condition, la maturation des gonades qui permettent de visualiser les pontes des animaux et donc le recrutement potentiel et la présence du parasite Labratrema.

Réseau de surveillance

Le territoire de Cap Atlantique est doté d’un réseau de surveillance dense, tant sur l’eau que sur les coquillages. Outre les suivis réalisés par le laboratoire de Pen Avel, d’autres organismes interviennent sur le littoral : Ifremer, les ARS, IAV...

L’ensemble de ces mesures réalisées est complémentaire car elles sont effectuées à des périodes différentes, sur des paramètres et des supports différents (eau, coquillages ou sédiments).  Ils permettent d’avoir une vision de la qualité des milieux à un instant donné : qualité des eaux conchylicoles, qualité des eaux de baignade, qualité des eaux du large, qualité des eaux des marais salants ou du marais doux, qualité sanitaire des sites conchylicoles, qualité sanitaires des sites de pêches à pied professionnelles ou de loisir, qualité des rejets d’eau pluviale...

L’ensemble de ces données issues des divers organismes qui réalisent des analyses sur le territoire de Cap Atlantique sont accessibles sur les sites Internet de ces organismes.

Agences Régionales de Santé

Les ARS 44 et 56 donnent des informations sur la qualité des plages et la qualité sanitaires des coquillages des sites de pêches à pieds de loisir.

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER

L'IFREMER informe sur la qualité des coquillages des sites conchylicoles au travers de données bactériologiques (REMI), de données croissances des huîtres (REMORA), de données croissances des microalgues (REPHY) et de données métaux lourds dans les coquillages.

Institut d’Aménagement de la Vilaine

L'IAV délivre sur son site Internet des informations relatives à la qualité des eaux de la Vilaine et de son Estuaire.

Le Groupement d'Intérêt Public Loire-Estuaire

Le GIP Loire-Estuaire délivre des informations sur la qualité des eaux de la Loire dans sa partie estuarienne.

Aucun vote pour l'instant.

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !