Favoris & partage

Des végétaux invasifs

Les plantes invasives ont été introduites artificiellement et colonisent d’importantes surfaces grâce à une reproduction et dissémination très efficaces. Les faibles pressions des prédateurs et l’absence de concurrents leur permettent de dominer les espèces végétales indigènes. Dotées d’une forte capacité d’adaptation aux milieux, elles sont, de plus, particulièrement difficiles à éliminer.

 

Espèces végétales

  • Le Baccharis à feuille d'arroche (Baccharis halimifolia)
  • La Renouée du Japon
  • L'Herbe de la Pampa
  • L'Ailante glanduleux
  • Les jussies
  • Le Myriophylle du Brésil

 Toutes les espèces sur : Liste des plantes invasives de la Région des Pays de la Loire

 

La colonisation de la dune de la Falaise à Batz-sur-mer montre un exemple de la perte de biodiversité par une plante invasive.

Les fourrés de Baccharis se développent sur ce site au sein de dépressions plus ou moins humides. Le Conservatoire Botanique Nationale de Brest a conduit un diagnostic floristique en septembre 2005 préalablement à une intervention de Cap Atlantique visant à limiter cette invasive. Les zones fortement colonisées par le Baccharis comportaient 5 fois moins d’espèces végétales que les zones non colonisées !

Après suppression du Baccharis (interventions successives pendant plusieurs années), on note une augmentation de la diversité végétale par le retour de 60 nouvelles espèces sur les espaces ainsi libérés.

Cap Atlantique consacre annuellement environ 15.000 €  à tenter de lutter contre cette espèce, en priorité pour des enjeux de biodiversité.

 

 

Nous pouvons tous être acteurs de la lutte contre les plantes invasives !

Beaucoup de jardins hébergent aussi sans que leurs propriétaires le sachent des plantes invasives. Apprenez à les reconnaître et remplacez-les par des essences locales.

Moyenne : 3.6 (5 votes)

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !