Favoris & partage

Cap Atlantique reconnu comme "Territoire Eau-responsable"

Sur proposition du représentant français de l’International Water Association (IWA), l’Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (ASTEE), Cap Atlantique est reconnu, depuis le 6 juin dernier, Territoire « Eau-responsable ».

Un territoire ou une ville « Eau-responsable » adhère et œuvre pour les principes suivants :

  • des services d’eau durables pour tous,
  • une conception urbaine sensible à l'eau,
  • des villes connectées à leur bassin versant,
  • des communautés "eau-responsable".

Cette reconnaissance met en exergue les actions menées et le chemin parcouru par Cap Atlantique depuis sa création, à savoir 2003, ainsi que ses engagements pour le futur dans le domaine de l’Eau. Cette reconnaissance traduit la volonté de Cap Atlantique d’aller toujours plus loin dans la gestion intégrée de l'eau et des milieux aquatiques au travers d'une stratégie et d'un programme d'actions territorialassociant tous les acteurs. Ainsi depuis 2003, sur plus de 305 millions d’euros investis (qu’il s’agisse des réseaux et des ouvrages d’eau potable, d’eaux usées, d’eaux pluviales ou des milieux aquatiques), plus de 178 le sont pour la qualité des eaux, enjeu majeur de notre territoire.

La mobilisation concertée et la complémentarité des actions menées à l’égard et par les particuliers, les associations, les professionnels de la plaisance, de l’agriculture, du tourisme et de la pêche, les services de l’Etat, des communes et de l’intercommunalité sont les seules conditions pour rendre durable l’amélioration de la qualité des eaux sur le territoire de Cap Atlantique. Cette reconnaissance permet de valoriser le travail engagé dans ce programme 2018-2022, dont les actions sont structurées autour de 6 axes :

  1. Améliorer la qualité des eaux pour préserver les usages littoraux et les eaux côtières ;
  2. Améliorer et préserver la qualité des milieux aquatiques, la biodiversité et le fonctionnement général des bassins versants ;
  3. Eviter les phénomènes d’inondation urbaines ;
  4. S’adapter au changement climatique ;
  5. Faire prendre conscience de la fragilité du territoire et des bons gestes à adopter au quotidien ;
  6. Aménager le territoire en préservant les ressources en eau et les milieux aquatiques.

Rappel

Ce programme eau est partagé avec 6 autres maîtres d’ouvrage (la CARENE, les chambres d’agricultures régionales, le CPIE Loire Océane, le Conservatoire du littoral et des rivages lacustres, les départements de Loire-Atlantique et du Morbihan) et soutenu par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, la Région des Pays de la Loire, les départements de Loire-Atlantique et du Morbihan, l’Etat et l’Europe.

Quelques villes et territoires « Eau-responsable » dans le Monde :

  • Brisbane,
  • Sydney,
  • Dakar,
  • la Métropole du Grand Lyon,
  • Kampala,
  • Copenhague,
  • 18 autres villes ou agglomérations de la région Auvergne-Rhône-Alpes,
  • Eau de Paris,
  • le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France,
  • les régions Centre-Val de Loire et Grand Est.

Au total, ce sont plus de 40 collectivités françaises qui ont fait valoir leur engagement pour ces principes proposés par l’IWA.

Moyenne : 3 (1 vote)

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !