Favoris & partage

Les courtines

Les murs reliant deux tours se nomment courtines.

Leur épaisseur a varié en fonction des époques, notamment pour mieux résister à l’artillerie.

Du château en pierre au 13e siècle, les courtines étaient surmontées par un réseau de créneaux et de merlons derrière lesquels courrait un chemin de ronde. Cet ensemble était parfois complété par des hourds, constructions en bois permettant de jeter des projectiles au pied des murs. Au 14e siècle, les hourds sont remplacés par des constructions en pierre intégrées à l’architecture, les mâchicoulis. Ces parties ont disparu lors du démantèlement du château ordonné en 1619.

Du côté intérieur, côté cour, on trouvait adossées aux courtines diverses constructions en bois.

Crédits photos : château de Ranrouët

Aucun vote pour l'instant.

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !