Favoris & partage

Protéger l'eau et les milieux aquatiques

Pourquoi protéger l'eau et milieux aquatiques ?

L’eau, les cours d’eau et les zones humides sont omniprésents. Maintenir la qualité des milieux aquatiques est une exigence absolue, tout autant du point de vue écologique (écosystèmes, oiseaux, habitats communautaires...) qu’économique (activités balnéaires, conchyliculture, production d’eau potable...).

Le bassin versant est au cœur des méthodes développées par la communauté d’agglomération pour gérer l’eau et les milieux aquatiques.

Les zones humides continentales (étangs, mares, marais, prairies et bois humides…) et les cours d’eau constituent 14% du territoire de Cap Atlantique. À ce chiffre, il est important d’ajouter les baies et estuaires (traicts, vasières…) qui sont également considérés comme des zones humides à part entière par la Convention de Ramsar. L’intérêt des ces milieux naturels n’est aujourd’hui plus à prouver, tant d’un point de vue économique qu’écologique.

Le bon fonctionnement des zones humides terrestres ainsi que des pratiques humaines respectueuses de l’environnement conditionnent la bonne qualité des milieux littoraux et des activités humaines associées : sites de baignade, gisements de coquillages pour les activités conchylicoles et de pêche à pied…

Les actions de Cap Atlantique pour protéger l'eau et les milieux aquatiques

Afin de préserver durablement ces différents usages, Cap Atlantique met en œuvre différentes actions en lien avec le SDAGE Loire-Bretagne et les SAGEs Vilaine et Estuaire de la Loire :

  • Qualité des eaux de baignade, conchyliculture et pêche à pied… : conduite de démarches bassin versant permettant de localiser, d’identifier et de résorber les différentes sources de pollution, notamment bactériologique, ayant un impact sur les milieux aquatiques,

  • Lutte contre la pollution par les pesticides,

  • Curage de canaux et renaturation de cours d’eau dans le cadre du Programme de restauration des cours d’eau et marais du Mès et de Pont-Mahé...

  • De plus, le laboratoire de Pen Avel, propriété de Cap Atlantique, permet d’effectuer des suivis et des mesures de terrain « in situ », afin de répondre au mieux aux enjeux de qualité des milieux aquatiques.

Moyenne : 5 (1 vote)

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !