Favoris & partage

Les espèces incommodantes

Cap Atlantique s'est dotée d'une compétence statutaire singulière pour une communauté d'agglomération : "la lutte contre les espèces dommageables à la communauté".

Les espèces dommageables sont, du point de vue de Cap Atlantique, de deux types : les espèces invasives et les espèces incommodantes.

On appelle "espèces incommodantes" des espèces locales (indigènes) qui créent des nuisances pour l'homme (gênes, maladies, allergies,...).

Dans ce cadre, Cap Atlantique participe aujourd'hui financièrement à la régulation des populations de certaines espèces de moustiques.

Sur le territoire de Cap Atlantique, d'autres structures interviennent sur certaines espèces également objet d'une régulation.  

La Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (FDGDON) veille, par exemple, à contrôler le développement des chenilles urticantes telle que la chenille processionnaire du pin.

Aucun vote pour l'instant.

Utiliser ce widget sur votre site / blog

Copiez / collez ce code sur votre site internet pour afficher cette page sous forme de widget !